de Behault, Boulanger, de Briey
Courtiers en assurances
Rue Cardinal Lavigerie 54/4
B-1040 Bruxelles
Tél.: 02 732 03 02
info@dboassur.be

En bref :

Je prévois, pendant une période déterminée, un capital décès constant pour mes héritiers.

En détails :

Cette assurance joue un rôle important à certains moments-clés de ma vie (frais scolaires des enfants, études à l’étranger, achat d’une première voiture, etc.) et répond également à des besoins spécifiques, tels que le maintien du niveau de vie. Le décès d’un des piliers financiers de la famille peut avoir des conséquences désastreuses.

En quoi l’assurance décès est-elle intéressante pour moi ?

Mes proches sont ce que je compte de plus cher. Il est donc normal de vouloir les mettre à l'abri des coups durs du destin.

En souscrivant à une assurance décès temporaire constante, je peux leur offrir une protection financière et une tranquillité d'esprit. Si je décède avant la date de fin du contrat, mes bénéficiaires recevront le capital assuré.

Ma famille pourra non seulement plus aisément faire face aux droits de succession éventuels à payer, aux factures courantes et aux autres imprévus éventuels, mais reçoit aussi un coup de pouce financier pour assurer leur avenir et leur niveau de vie.

Je détermine moi-même :

  • Le montant que je veux assurer ;
  • La durée de l'assurance ;
  • La type de prime (prime unique, étalée dans le temps ou prime de risque) ;
  • Le(s) bénéficiaire(s).

 

Quand et comment mes bénéficiaires reçoivent-ils le capital décès ?

Si je décède avant l'échéance finale de l'assurance, mes bénéficiaires reçoivent alors le capital assuré. Mes proches doivent remettre un extrait de l'acte de décès à la compagnie d’assurance. Nous veillons alors à ce que le capital assuré soit versé le plus rapidement possible.

Quels sont les principaux risques non couverts ?

Certains risques ne sont pas couverts. Ainsi par exemple, le décès de l’assuré survenant suite à : 

  • l’acte intentionnel ou à l’instigation d’un des bénéficiaires;
  • un suicide commis dans l’année qui suit l’entrée en vigueur du contrat;
  • un fait de guerre (civile);

n'est jamais couvert. 

La liste ci-dessus n’est pas complète. Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et de la fiche info assurance décès. Vous pouvez les obtenir gratuitement en nous les demandant.

De quels frais et taxes dois-je tenir compte ?

Je peux racheter mon assurance décès durant le terme moyennant une indemnité de rachat de maximum 5 %. 

Une taxe de 2 % est appliquée sur les primes d’assurance-vie que je verse.

Que dois-je encore savoir ?

La prime dépend de plusieurs critères de segmentation tels que par exemple mon âge, le capital assuré et mon état de santé. 

La compagnie d’assurance fait une évaluation sur la base d’un simple questionnaire médical, éventuellement complété par un examen médical. En fonction des résultats, mon dossier est accepté ou une surprime est appliquée. Dans certains cas exceptionnels, mon dossier peut être refusé.

L’assurance décès temporaire est une assurance vie individuelle de la branche 21, soumise au droit belge, et est protégée par le Fonds de garantie. Celui-ci intervient si la compagnie d’assurance est resté en défaut et s'élève actuellement à maximum 100.000 euros par preneur d'assurance par compagnie d'assurance. 

L’assurance a une durée minimale de 10 ans pour les contrats fiscalisés en épargne pension ou en épargne à long terme.